Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/11/2008

Que Bruxelles rejoigne le Brabant flamand

Que Bruxelles rejoigne le Brabant flamand mais qu'en contre-partie tous les francophones habitant la Flandre puissent voir leur langue admise et respectée et leurs droits fondamentaux individuels reconnus comme dans les actuelles communes à facilités. Pourquoi émettre le voeu impossible de l'élargissement des limites territoriales de Bruxelles si les facilités étaient étendues à toute la Flandre? Voilà bien la différence d?intérêt entre les francophones et les politiciens francophones. En conséquence de ce qui précède l'exécutif et le parlement bruxellois seraient supprimés ainsi que ceux de la Communauté française. Resteraient donc la Flandre, la Wallonie et la région germanophone ou tout au moins une communauté germanophone peut-être incluse dans la Wallonie, aux habitants des communes concernées de décider. Belle économie au profit des citoyens et peut-être échec pour les politiciens de métier. Voilà pourquoi ma proposition ne pourra-t-elle pas être prise au sérieux! Le compromis préconisé a l'avantage de demander à la Flandre des concessions accordées dans la droite ligne du respect des minorités et la cession de Bruxelles peut apparaître comme une victoire des partis flamands.

12:57 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (10)

10/11/2008

Obama

Obama mènera le combat du pouvoir pour les Etats-Unis d'Amérique. Bien sûr il apportera un iota de changement mais il décevra immanquablement ses électeurs afro-américains laissés pour compte de l'eldorado américain ainsi que l'Europe et l'Afrique. Il appartient à la classe moyenne noire américaine et les riches le soutiennent. Obama est pour dominer le monde par la diplomatie, pour renforcer l'OTAN, pour s'assurer l'armée la plus puissante. Si Obama promet de quitter l'Irak, c'est pour mieux occuper l'Afghanistan et pour porter la guerre contre le terrorisme au Pakistan. Sur le plan interne Obama ne se pose pas de question sur les fondements du système économique américain, il soutient le plan Bush pour sauver les banques. Obama ne s'oppose pas à une réduction d'impôts pour les entreprises et sociétés mais espère que cette réduction puisse toucher la plus grande partie des travailleurs américains d'où diminution générale de la solidarité à partager en faveur des plus pauvres. La crise économique et financière réduira les recettes des caisses de l'Etat et Obama sera bien obligé de couper dans les dépenses sociales. Il reste qu'Obama est le premier candidat afro-américain élu à la présidence et son élection réussie est une victoire historique pour le mouvement antiraciste.

02/11/2008

Obama, Mc Cain, même combat

Obama, Mc Cain, même combat pour le pouvoir et pour les Etats-Unis d'Amérique. Bien sûr le premier apportera un iota de changement mais il décevra immanquablement ses électeurs afro-américains  laissés pour compte de l'eldorado américain ainsi que l'Europe et l'Afrique. Il appartient à la classe moyenne noire américaine et les riches le soutiennent. Obama et Mc Cain sont tous deux pour dominer le monde par la diplomatie, pour renforcer l'OTAN, pour s'assurer l'armée  la plus puissante. Si Obama promet de quitter l'Irak,  c'est pour mieux occuper l'Afghanistan et pour porter la guerre contre le terrorisme au Pakistan. Sur le plan interne Obama ne se pose pas de question sur les fondements du système économique américain, il soutient le plan Bush pour sauver les banques. Obama ne s'oppose pas à une réduction d'impôts pour les entreprises et sociétés mais espère que cette réduction puisse toucher la plus grande partie des travailleurs américains d'où diminution générale de la solidarité à partager en faveur des plus pauvres. La crise économique et financière réduira les recettes des caisses de l'Etat et Obama sera  bien obligé de couper dans les dépenses sociales. Il reste qu'Obama est le premier candidat afro-américain à la présidence et son élection sera une victoire historique pour le mouvement antiraciste.