Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

26/04/2009

Katanga business

L'exportation minière est pur colonialisme; qu'elle soit le fait des industriels présents au Katanga  comme la Gécamines (Générale des carrières et des mines, héritière de l'Union minière), le groupe Forrest,  et les firmes étrangères qui se sont ruées dans le partage des ressources minières de la province du Katanga et tout spécialement des gisements miniers de la Gécamines.  Poussée au démantèlement sur proposition de la Banque mondiale, qui a supervisé ces opérations par la voie d’une de ses filiales, à savoir l’Agence multilatérale de garantie des investissements (Amgi), la Gécamines n’est plus que l’ombre d’elle-même, une bonne partie de ses gisements ayant passé sous contrôle, totalement ou partiellement étranger. Ces sociétés, citées dans le rapport parlementaire présenté par la Commission Lutundula, sont notamment: 1. Congo Cobalt Corporation Sprl, Ccc sprl, 2. Mukondo Mining Sprl, 3. Boss Mining Sprl.
L'exportation minière au Congo est aussi le fait du capitalisme d'Etat chinois et des innombrables creuseurs artisanaux nationaux ou même étrangers (indiens, chinois,etc.)
Dans un premier temps le Congo doit miser son développement sur l'agriculture qui peut mettre plus de gens au travail et quand il sera capable de transformer lui-même ses minerais il pourra devenir un pays industriel et prospère. Je n'ai pas vu le film Katanga business mais je crains que ce ne soit qu'une exaltation colonialiste du bon vieux temps.