Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/08/2009

Rencontre Kagame - Kabila

  • Photos de Maddy Tiembe - Initiatives et paradoxes
Democratic Republic of Congo's President Joseph Kabila (R) and his Rwandan counterpart Paul Kagame attend a meeting at the Congo-Rwanda border near Goma in eastern Congo, August 6, 2009. Kabila and Kagame held a meeting to discuss about peace, diplomacy and trade matters between the two countries.

Jacky Leva
Il est grand temps qu'ils comprennent, que "l'union fait la force!"
Jacques AnneetEnfin une très bonne nouvelle dans la mesure où Kabila a réaffirmé que son objectif est l'éradication de l'agression FDLR. Quant au dialogue inter-rwandais je demande à leurs partisans si l'amnistie est accordée aux collaborateurs de l'ennemi de la guerre 1940-45.

Jean-Pierre Leziwaouw......Voila un bel exemple de regard sur les problèmes avec une vision parfaitement à sens unique.....

Alphonse NdjateIl va falloir rappeler à ce monsieur que l'on est en Afrique. Et qu'en matière de pardon (pour panser ou repanser les plaies), notre modèle est l'Afrique du Sud et non le système rancunier européen auquel il fait allusion.

Jacques AnneetTrès bien M. Alphonse Ndjate je prends acte que le pardon peut exister en Afrique mais j'ajouterai que la peine de mort aussi qui est pourtant généralement abolie en Europe et rarement en Afrique comme au Rwanda.

Jean-Pierre LeziMr Aneet CNDP, LRA, pillages des ressources naturelles à l 'est du Congo, présence de troupes étrangères, nécessité que le Rwanda ne donne plus flan aux aggressions répétés des groupe rebels divers et variés et "accessoirement" pour certains ,peut etre, les millions de victimes congolaises....Ces questions je crois sont tout aussi importantes que les points que vous avez soulevés....

Jacques AnneetTout comme vous je déplore les victimes à l'est du Congo mais je veux en dénoncer les coupables dont ls premiers sont les FDLR que la réunion de Goma veut éradiquer.

Jean-Pierre LeziSi comme vous le répéter la réunion de Goma ne se limite que a la question de l "éradication" des FDLR...Alors encore une fois les problèmes de cette région ne sont vu et discuté que selon le cahier des charges et des interets que d' une seule entité....Hors on ne construit pas de paix durable dans ces conditions, tout au plus une paix précaire qui a pour but de satisfaire ceux qui actuellement sont avantagé dans le rapport de force..Mais le monde est dynamique et les choses peuvent changer...La paix ne se construira qu au prix d' une prise en compte de TOUT les problèmes et du meme repect pour la mémoire de TOUTES les victimes d' un pays et de l' autre.

Jacques AnneetTous les coupables de toutes les violences doivent être dénoncés. Tous les coupables sont des étrangers à la région: 1) les FDLR, 2) les FARDC 3) la Monuc. Voilà pourquoi je préconise des forces locales de protection.

Alphonse NdjateLes soldats de l'arméee nationale deviennent des étarngers dans leur propre pays ! On aura tout entendu. C'est vrai qu'en Belgique, les soldats wallons sont des étrangers chez les flamands...du moins dans la logique de M. Anneet !
"Heureux les pauvres d'esprit..."
AU CONGO LES FARDC SONT PARTOUT CHEZ EUX !

Jacques Anneet@ Alphonse Ndjate. Vous connaisez tellement bien votre pays que vous n'en connaissez point la grandeur et que par conséquent si on envoie au Katanga des soldats originaires du Bas- Congo ou du Bas-Uélé ils se sentiront certainement en pays étranger et non chez eux, c'est dans ce sens qu'il fallait me lire et comprendre le vocable étranger.

Alphonse NdjateVous vous enfoncez davantage, cher monsieur. Un conseil : arrêtez d'écrire sur un pays que vous détestez.

Commentaires

@ Alphonse Ndjate
Vous avez tout dit les lecteurs comprendront.

Écrit par : anneet | 09/08/2009

"Au Congo" les FARDC sont partout chez eux" parait-il! OK. Mais à voir le comportement quotidien des Fardc face à leurs propres concitoyens et surtout concitoyennes (une tradition de brutalité extrême qui ne date pas d'hier hélas), on se dit que cette armée n'a de "nationale" que le nom. Demandez à une congolaise quel groupe de soldats la terrifierait le plus en cas de rencontre dans un endroit désert. Ceux de la Monuc ou des FARDC? Moi je m'abstiendrai de répondre.

Écrit par : kayumba chris | 11/08/2009

Un Rwandais qui parle de tradition de brutalité c'est le comble du comble......On aura tout lu!!!!!

Écrit par : Claude | 24/08/2009

Les commentaires sont fermés.